31 mai 2009

LE JEU DE CARTES .

Elle a beau tourner dans tous les sens l'aiguille du temps , comprenez celle de sa vie . Elle réalise que son horlogerie à elle n' a rien d'Hélvétique . Alors d'où viennent tous ces ratés ? Ces brusques trous d'air ? Elle fait en sorte de stabiliser et puis tout s'emmêle , se tortille , se distend , se désorganise , tombe à l'eau , se ferme , se bloque ... Elle apprend qu'elle n'est pas la seule , ça la rassure c'est certain mais c'est pour elle comme si elle avait le mauvais jeu de cartes entre les mains ... Curieux non ?... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 22:56 - Commentaires [13] - Permalien [#]

28 mai 2009

TEDDY FAIT LES YEUX DOUX .

Teddy a décidé que le moment était venu pour Anne Chiffon de mettre un bandana dans ses cheveux , d'enfiler son vieux sarouel gris , sa chemise de cotonnade délavée , ses antiques Birkenstock made in Ibiza années 70 et de plonger ses pinceaux dans le grand pot de peinture qui attend depuis des mois pour qu'à son retour de week end petit chou ait la surprise de découvrir sa chambre toute belle , toute gaie . Oui , mais et si ils partent de cet appartement et qu'elle doive tout repeindre en blanc ? Oui et si le départ se... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 21:23 - Commentaires [16] - Permalien [#]
28 mai 2009

LA PETITE MUSIQUE ET LES PAPILLONS .

Les mots viennent comme une mélodie , ils peuvent être doux mais parfois s'emballent et claquent . Elle ne sait pas toujours maitriser le rythme , les refrains mais il lui suffit de s'abandonner et de laisser faire , lâcher prise . Alors comme la pluie qui glisse sur la vitre , ses mots glissent à ses oreilles et dans son coeur comme une douce mélodie . Les jours s'enchainent et ne se ressemblent jamais chez Anne Chiffon , pas plus que les sentiments . Non pas qu'elle soit versatile mais la monotonie l'ennuie , l'angoisse... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 11:31 - Commentaires [11] - Permalien [#]
25 mai 2009

BAKELITE ET SON ZERO .

Anne Chiffon est vraiment trés fachée ! Comment se passer de téléphone aujourd'hui ? Tant d'appels à passer , tant de voix chaleureuses à entendre et rien , pas la moindre tonalité si ce n'est celle du silence . Prés de deux semaines sans lien avec ses enfants , sa famille , ses amis , ses confidentes . Ou si quelques secondes volées avec l'angoisse de la facture qui se prépare dans le secret d'un entrepôt sinistre . Ah ces factures qui comdamnent certaines relations d'emblée ! Et oui il faut l'avouer quand elle ne rappelle pas... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 22:29 - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 mai 2009

LES VOLETS QUI SE REFERMENT SUR CE SI JOLI DIMANCHE .

Les dernieres journées qui viennent de passer ont été les plus douces , les plus émouvantes qu'il lui ait été de vivre depuis des années , elle a répondu à chacun , chacune et parfois les trésors doivent garder leur mystère , mais tous , toutes sauront vers qui ses pensées profondes s'envolent . Ne rien dire ou ne pas trop en dire est pour Anne Chiffon un défi . Elle aime tant partager avec les autres ; passant du chagrin qui tisse jour aprés jour les sillons autour de sa bouche , à l'extase la plus totale , celle qui lui... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 21:48 - Commentaires [14] - Permalien [#]
21 mai 2009

LES FLEURS D'OR ET L'AMOUR .

C'était juste hier alors que le soleil n'en pouvait plus de tomber , une envie irrésistible d'aller se coucher dans les foins et le sourire des enfants qui le retient comme à chaque printemps de plus en plus tard . Une maman qui savoure ses heures offertes avec son fils , son petit chou à qui elle aimerait offrir des éternités d'intants comme ceux çi . Ses soirées où l'heure du coucher sont repoussées , repoussées au plus loin du possible . Tant que l'obscurité ne s'est pas imposée la maman offre à ses enfants ces heures... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 21:56 - Commentaires [17] - Permalien [#]

18 mai 2009

VASSILISSA .

Quand un conte commence par : " Il était une fois et une fois il n'était pas..." ; qu'il vient de Russie , de Pologne ou d'un autre pays qui borde la mer Baltique , il faut se dire que derrière se cache toujours une femme . La femme . Anne Chiffon apprend plus que jamais ce qu'être femme veut dire . Anne Chiffon apprend combien les femmes ont de forces et d'espérance . Alors que son ciel se déchirait dans un fracas sans précédent ; des inconnues , des femmes , des mères , des épouses , des filles , des amies , des... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 21:37 - Commentaires [29] - Permalien [#]
14 mai 2009

CRAQUER EN DIRECT .

Quand son souffle se coupe . Quand le chagrin l'étouffe . Quand elle ne peut plus voir demain . Quand elle a le coeur qui ne sait plus s'il doit  se battre ou s'arrêter . Quand elle a le regard embué . Quand elle voit ses enfants s'éloigner . Quand elle sait qu'elle n'a pas accés au bonheur . Quand la mélancolie l'a prise de plein fouet . Quand elle n'a plus le droit d'être , femme , fille , mère , soeur , employée . Quand elle ne peut pas mettre sa valise dans la soute d'un avion . Quand le soleil... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 21:33 - Commentaires [57] - Permalien [#]
13 mai 2009

LE CLAP .

Alors que ce matin à bicyclette elle est passée comme chaque jour devant la pharmacie à la devanture en boiseries ; elle a remarqué  deux hommes  s'appliquant à poser de nouvelles vitres . Anne Chiffon a pensé que le pharmacien faisait doubler ses vitrines pour plus de sécurité et elle s'est arrêtée à la boulangerie voisine pour y acheter les deux baguettes pour le déjeuner , le goûter et le diner . Dans l'aprés midi , elle est repassée par la rue piétonne de sa petit ville et son regard fût attiré par l'agitation à la... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 23:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
12 mai 2009

UN LIVRE QUI SE FERME , UN CHAPITRE A OUBLIER .

Qu'il est loin ce jour de juillet où elle entendit sa voix pour la première fois au téléphone alors qu'elle rentrait à peine d'une promenade avec ses enfants . Ils s'étaient aventurés sur les sentiers de la montagne , en face du Mont Blanc et avaient ceuilli des myrtilles sauvages et bu dans leurs mains à l'eau vive d'un ruisseau . Des vacances au doux parfum de liberté , aux sous bois préservés et aux découvertes de paysages aussi sauvages que ceux qu'elle avait connu enfant tout au nord de l'Amérique . Jamais elle n'aurait... [Lire la suite]
Posté par annechiffon5 à 23:31 - Commentaires [9] - Permalien [#]